Paroisse Saint Laurent en Châtaigneraie

Pour ceux d'ici et d'ailleurs, nous vous souhaitons la bienvenue sur le site internet de la paroisse Saint Laurent en Châtaigneraie. Elle est l'une des 20 paroisses du diocèse de Saint-Flour (département du Cantal). Elle est située dans le sud ouest du Cantal aux portes du Lot et de l'Aveyron dans une région appelée "La Châtaigneraie" non loin des grands centres spirituels que sont Conques et Rocamadour.

[TEMOIGNAGE] Je te baptise au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit !

Le baptême à Aurillac

Véronique, 52 ans, a reçu il y a quelques semaines, dans la nuit de Pâques, le sacrement du baptême. Elle est mariée avec Didier depuis 36 ans et ils sont les parents de deux grandes filles : Sandrine (34 ans) et Johanna (23 ans). 3 petits-enfants, Ninon (8 ans), Jules (5 ans), Leïa (1 an 1/2)  complètent la famille qui va d'ailleurs s'agrandir dans quelques mois d'un 4ème petit-enfant. Véronique et Didier s'installent à Aurillac en 2001, suite à une opportunité de travail, et la famille déménage à Roannes Saint-Mary en 2013.

Véronique est issue d'une famille de 6 enfants. Son papa, allemand et sa maman, algérienne, vivent d'abord quelques années en Allemagne. Ils vont baptiser leurs trois premiers enfants mais quand ils quittent l'Allemagne pour s'installer en France, dans les Bouches-du-Rhône, les aléas de la vie les amènent à ne pas baptiser les trois derniers dont Véronique fait partie. "Je n'ai pas reçu d'éducation religieuse, à proprement dit, quand j'étais enfant, seulement quelques repères fondamentaux". La Bible ne lui est pourtant pas totalement inconnue car sa maman est pendant quelques années témoin de Jéhovah et Véronique l'accompagne dans ses prédications de porte-à-porte.

Quand Véronique devient maman à son tour, poussée par ses beaux-parents, elle fait baptiser Sandrine, sa première fille, à l'âge d'un an. Mais, comme si l'histoire se répétait, au moment du déménagement dans le Cantal, les aléas de la vie l'amènent à ne pas faire baptiser sa deuxième fille, Johanna.

L'appel décisif avec Mgr Didier Noblot

Début 2020, elle a de gros problèmes de santé qui vont l'amener à arrêter son travail d'aide-soignante. Elle se met à prier et réciter le chapelet intensément comme le lui avait appris sa grand-mère qui avait une grande dévotion pour la Vierge Marie. "On se tourne souvent vers la prière pour surmonter les moments difficiles. J'ai appris depuis à prier pour les moments de joie et remercier Dieu pour tous les petits bonheurs qu'Il me donne chaque jour". Elle commence à aller de temps en temps à la messe, s'installe au fond de l'église en toute discrétion. "Je ne comprenais pas vraiment ce qui s'y passait mais je ressentais le besoin d'entrer dans une église et de prier". En décembre de la même année, sa fille Johanna lui annonce qu'elle souhaite demander le baptême pour être en "conformité" avec la religion de son compagnon, catholique pratiquant. Véronique y entend un appel qui résonne comme une révélation. "J'ai su que le bon moment pour moi était arrivé". La réaction dans sa famille et son entourage est d'une extrême bienveillance à l'annonce de la nouvelle.

Habitant Ytrac, sa fille Johanna contacte la paroisse Saint-Géraud d'Aurillac et explique la situation. L'abbé Henri Bousquet les reçoit et leur explique la démarche. En février 2021, elles commencent le chemin catéchuménal, accompagnées d'une équipe de 3 laïcs. "Nous avons été très bien accueillies par le curé de la paroisse et l'équipe d'accompagnement qui nous ont tout de suite mise à l'aise" précise Véronique. Ce long temps d'apprentissage de la vie chrétienne va être éclairé par la lecture de l'évangile de Luc.

Des rites vont ponctuer ce cheminement : la célébration d'entrée en catéchuménat, l'appel décisif, les scrutins... "Les rites ont été vécus principalement à Aurillac, mais j'ai tenu à ce que les deux scrutins aient lieu sur la paroisse Saint Laurent en Châtaigneraie. Le premier à Roannes Saint-Mary tandis que le deuxième s'est déroulé à Marcolès".

1er scrutin à Roannes St-Mary

Odile Beaufrère, une des laïcs accompagnant Véronique et Johanna, nous raconte : "L'accompagnement d'adultes suscite tout d'abord un peu de crainte : 'En serais-je capable ?' Alors, lorsque cette proposition m'a été faite, j'ai eu un instant d'hésitation, puis j'ai demandé à Dieu de marcher près de moi sur ce chemin et... je me suis mise en route ! Mais pas toute seule, les autres membres de l'équipe d'accompagnement étaient là. Et alors l'on découvre, aux hasards des rencontres, le visage de Dieu en chacun de ces adultes et de leurs accompagnateurs. On découvre combien tous sont aimés de Dieu... Cela transparait dans les paroles qu'ils prononcent, les confidences, qu'ils font ou leurs silences ; certains ont le coeur trop plein pour parler... Et l'on s'émerveille de tant de richesses et des chemins souvent insoupçonnés que prend Dieu pour venir à la rencontre de l'Homme. Je ne sais pas au final 'si j'accompagne bien' ! Mais, je découvre que grâce à eux, je chemine moi aussi un peu chaque jour vers Dieu. La célébration de l'entrée en catéchuménat a été un moment très fort notamment au moment de la signation du front et des sens : oreilles, yeux, bouche, poitrine, épaules."

Si le temps du catéchuménat est le temps de l'apprentissage, c'est aussi le temps de l'observation en paroisse. Véronique participe à la chorale ou aide l'équipe d'entretien et de fleurissement de l'église de Roannes Saint-Mary. Des petites tâches qui lui permettent de s'intégrer à la communauté paroissiale et à y trouver progressivement sa place. "Il est important que la catéchumène rencontre la communauté paroissiale et participe à la prière communautaire. Par contre, si elle s'engage de multiples façons, souvent matérielles d'ailleurs, il lui manquera ce moment essentiel de l'accueil et de l'accompagnement par la communauté car 'faire communauté' cela s'apprend. Elle doit recevoir dans un premier temps pour ensuite pouvoir donner à son tour !" précise Odile Beaufrère.

Marie-Andrée et Odile les accompagnent

Le grand jour est enfin arrivé ! Le samedi 16 avril dernier, Véronique et Johanna se retrouvent à l'église Saint-Joseph-Ouvrier à Aurillac pour la grande Veillée Pascale. "Je n'avais pas de stress. Au contraire, je me languissais de recevoir le baptême. Quand l'abbé Bousquet a versé l'eau sur ma tête et m'a oint du Saint-Chrême, mon coeur a explosé de joie et d'émotion et un bien-être m'a envahi. La liturgie était très belle et j'ai été très touchée par la Litanie des Saints congolaise. Ma famille, des paroissiens de Roannes Saint-Mary et tous ceux que j'avais rencontré pendant mon cheminement étaient là. J'ai reçu de nombreuses félicitations et encouragements qui m'ont beaucoup touchés surtout quand ils venaient de personnes que je ne connaissais pas."

Véronique a vécu un deuxième temps très fort lors de cette soirée puisqu'elle a reçu aussi le sacrement de l'Eucharistie, le signe visible donnée par Dieu aux hommes afin qu'ils vivent de Lui.

2ème scrutin à Marcolès

Les sacrements du baptême, de l'eucharistie et de la confirmation constituent la dernière étape de l'initiation chrétienne. Véronique et Johanna recevront le sacrement de confirmation le 4 juin prochain à Aurillac.

"On va continuer à suivre Véronique et Johanna pendant quelques temps après le sacrement de confirmation  pour approfondir et comprendre le mystère célébré dans ces sacrements. C'est le temps de la mystagogie et les catéchumènes deviennent des néophytes. Elles vont participer à la vie et à la mission de l'Eglise au sein de la communauté paroissiale" précise Odile Beaufrère.

***

A la suite de Johanna et Véronique, vous souhaitez recevoir les sacrements de l'initiation chrétienne... Pour cela, vous pouvez contacter Marie-Laure Vigier, responsable diocésaine du catéchuménat, par mail à catechumenat@diocese15.fr ou par téléphone au 04.71.48.06.52 ou 06.43.18.08.89. Vous pouvez également prendre attache directement avec notre paroisse en utilisant le formulaire de contact du site internet. N'ayez pas peur !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F
Très beau article Eric sur le baptême. A jeudi à ST Antoine. Amicalement. HENRIETTE
Répondre