Paroisse Saint Laurent en Châtaigneraie

Pour ceux d'ici et d'ailleurs, nous vous souhaitons la bienvenue sur le site internet de la paroisse Saint Laurent en Châtaigneraie. Elle est l'une des 20 paroisses du diocèse de Saint-Flour (département du Cantal). Elle est située dans le sud ouest du Cantal aux portes du Lot et de l'Aveyron dans une région appelée "La Châtaigneraie" non loin des grands centres spirituels que sont Conques et Rocamadour.

Il était une fois... Mgr Jean-Baptiste Joseph de Méallet de Fargues...

Jean-Baptiste Joseph de Méallet de Fargues est né le 26 juillet 1708, au château familial de Fargues, à Vitrac, commune actuellement rattachée à la paroisse Saint Laurent en Châtaigneraie dans le diocèse de Saint-Flour.

Il commence ses études chez les sulpiciens de Lyon en 1728 et est reçu docteur en théologie en 1738. Il est ordonné prêtre le 15 juin 1737. Chanoine-comte de Lyon, il devient vicaire général de l'archevêque de Lyon, Charles-François de Chateauneuf de Rochebonne et il est pourvu en commende de l'abbaye Saint-Ambroix dans le diocèse de Bourges.

Il est nommé premier évêque de Saint-Claude le 20 août 1741, confirmé dans son épiscopat le 22 janvier 1742, consacré le 5 août 1742 par le cardinal Pierre Guérin de Tencin avant de prendre officiellement ses fonctions le 8 décembre 1742.

Pendant son épiscopat, il adhère pleinement à la bulle Unigenitus et combat les tendances jansénistes en publiant notamment un catéchisme pour son diocèse en 1765. Devenu aveugle, il continue néanmoins à administrer son diocèse . Il meurt le 17 mars 1785, à Saint-Claude (Jura), où il est inhumé dans la cathédrale le 9 avril 1789.

Monseigneur Jean-Baptiste Joseph de Méallet de Fargues est un oncle du Bienheureux François-Louis de Méallet de Fargues (1764-1792), natif également de Vitrac et martyr de la Révolution française.

Château de Fargues à Vitrac (Cantal)

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article